Qui utilise DemocracyOS?


Équipes de travail, associations, mouvements politiques... DemocrayOS s'adresse à tout type de collectif ayant un besoin de consultation et de prise de décision, dans une démarche de collaboration, de flexibilité et de transparence. Voici une sélection de nos derniers projets.



Nos réalisations



  • Opé2017

    Opé2017 tente de sensibiliser et mobiliser le plus grand nombre à la lutte contre l’obsolescence programmée en ouvrant une consultation à tou-te-s. Chacun-e est libre de soutenir ou remettre en question les propositions d'Opé2017, mais aussi d'en formuler de nouvelles. Ces co-réflexions pourront nourrir les programmes des candidats aux élections à venir



  • Pour un Gouvernement Ouvert

    La mission Etalab ouvre une consultation ouverte à tou-te-s pour favoriser les prises de décisions plus transparentes, participatives et collectives. En recueillant des idées provenant d'administrations et de la société civile, leur objectif est de co-produire, de stimuler l'innovation en partageant les ressources numériques afin d'améliorer la transparence au sein de l'action publique.



  • Open Law

    Open Law, Le droit ouvert est un projet de cocréation destiné à mettre en valeur le droit ouvert, accompagner et stimuler l'innovation ouverte et collaborative autour des données juridiques. Prolongement naturel de leur méthode de travail collective, transparente, horizontale et ouverte, cette plateforme à vocation à faire éclore une soft law nécessaire à l'innovation dans le secteur du droit, dans une démarche de co-construction numérique.



  • Ville de Nanterre

    La plateforme participez.nanterre.fr est une application reposant entièrement sur des briques logicielles open source telles que Drupal, Timeline.js et bien sûr DemocracyOS. Grâce à ce site, les citoyens peuvent se tenir informés et contribuer aux différentes campagnes de concertation en cours, en gardant une visibilité claire sur l’avancée du processus de décision grâce à la ligne de temps interactive.



  • Instance du collectif #MAVOIX

    Le collectif #MAVOIX qui souhaite faire élire des députés augmentés*, tirés au sort et s'engagent à voter selon l'opinion exprimée sur une plateforme en ligne, prend ses décisions sur une plateforme DemocracyOS que nous avons mis à leur disposition depuis fin 2015. C'est sur cette instance qu'ils ont décidé à 82% de faire campagne lors des législatives partielles de Strasbourg, en mai 2016.



  • L'Agence du Numérique

    La loi "Pour une République Numérique" promeut la mise en place des services numériques initiés par et pour les collectivités territoriales. Pour y répondre, l'Agence du Numérique s'est chargée de rédiger un document-cadre conçu comme une boîte à outil, écrit à l'aide d'une consultation de tous les acteurs. En recensant leurs bonnes pratiques, le document aboutit à un livrable destiné à évoluer dans le temps.



  • Le Projet des Progressistes

    Mise en place d'une plateforme pour Yan Chantrel candidat aux législatives 2017 pour la circonscription d'Amérique du Nord. Sur l'instance les sympathisants du mouvement sont invités à discuter et à voter point par point les différents engagements pris par le candidat afin de contribuer à l'élaboration de son programme définitif.



  • OpenCop21

    Permettre aux citoyens du monde entier de contribuer et de débattre sur une simplification du texte des négociation de la COP21. OpenCop.org a été porté par DemocracyOS France et Democracy 2.1, et a permis à 1200 citoyens de 40 pays de donner leur vision de ce qui est nécessaire pour relever le défi du changement climatique.



  • Mairie de Paris

    Mise en place d'une plateforme pour la mairie de Paris où les citoyens ont pu réagir sur différentes thématiques (logement, jeux olympiques, gaspillge, etc.) et poser des questions directement à la Maire, Anne Hidalgo. Les élus pouvaient ensuite répondre aux citoyens, un badge Élu(e) les rendant visibles sur la plateforme.



  • Réforme des collèges

    Suite au succès de la première plateforme mise en place sur le projet de loi renseignement, nous avons réitéré sur la réforme des collèges avec une simplification du texte de la réforme. Nous avons ciblé plusieurs points de désaccord : les EPI, les langues anciennes, les classes européennes, les classes bilangues et l'autonomie des établissements.



  • Laurent Baumel

    Mise en place d'une plateforme pour le député d'Eure et Loire, Laurent Baumel ayant pour but de consulter les citoyens de la circonscription dans le but de faire remonter des amendements citoyens à l'assemblée nationale.



  • La Ruche Saint-Cloud

    Plateforme en ligne où chacun pourrait proposer ses idées pour sa ville ou la France mais aussi commenter, amender, partager celles des autres. En phase de test sur la ville de Saint-Cloud dans un premier temps, la plateforme a pour ambition de s’implanter dans le plus grand nombre de villes possibles. Une version nationale verra le jour à la rentrée ainsi qu’à Lille et à Strasbourg.



  • Projet Loi Renseignement

    Alors que le projet de loi renseignement était débattu au Parlement, nous avons mis en ligne une version simplifiée du texte centrée sur trois enjeux : les boîtes noires, la CNCTR et les objectifs du projet de loi. La communauté réunie s'est positionnée à 86% contre le texte, contre 77% des députés qui se sont exprimés en sa faveur.






  • Vous aussi, commencez à utiliser DemocracyOS

    Guide de démarrage